Accueil Société RIVE DU FLEUVE SENEGAL A BAKEL : 200 Kg de chanvre (...)

RIVE DU FLEUVE SENEGAL A BAKEL : 200 Kg de chanvre saisis à bord d’une pirogue

XibarTamba, mercredi 17 juin 2015

La brigade de la gendarmerie de Bakel ne cesse de poursuivre ce que l’on peut appeler la traque aux produits stupéfiants. Mis à part les cas enregistrés ces derniers jours, un autre a été noté, cette fois-ci du côté de la rive du fleuve Sénégal à hauteur du village de Kounghany à 13 Kilomètres de la commune de Bakel. Un lieu propice pour le « deal » de drogue du fait de l’enclavement de cette zone. Et les pandores sont encore tombés sur une belle affaire. En effet, 200 Kilogrammes de chanvre indien dissimulés dans trois valises et 1 sac de voyage ont été saisis à bord d’une pirogue.

C’est une grosse poisse qui suit les dealers de drogue ces derniers temps. Mais c’est également à se demander si ce ne sont pas les hommes de tenue qui sont armés d’un professionnalisme hors du commun. En tout cas, les pandores de la brigade de Bakel ont réussi un grand coup. Tout a commencé par une information anonyme reçue par la brigade de la gendarmerie de Bakel informant des faits et du lieu où le stupéfiant a été localisé. Il s’agit de la rive du fleuve Sénégal à hauteur du village de Kounghany situé à environs 13 Kilomètres de la commune de Bakel.
Sans désemparer, le commandant de la brigade et ses hommes se rendront sur les lieux ce mardi 16 juin 2015 vers 10 heures 30 minutes et y trouveront une pirogue aliénée de son propriétaire sur la rive du fleuve. C’est dans cette pirogue que 200 Kilogrammes de chanvre indien dissimulés dans trois valises et 1 sac de voyage ont été saisis ce mardi aux environs de 10 heures 30 minutes. Par contre, le ou les propriétaires de la marchandise prohibée ont réussi à s’échapper mais se trouvent dans la ligne de mire des gendarmes.
Face à cette importante drogue saisie, les pandores exhortent les populations à soutenir les hommes de tenue dans cette lutte acharnée pour éradiquer cette substance considérée comme un véritable fléau de notre société.
Bakel, nouvelle capitale de la drogue
Les saisies de drogue par la gendarmerie deviennent de plus en plus nombreuses. Le 31 mai dernier, les éléments de la brigade de gendarmerie de Kéniéba, dans le département de Bakel avaient fait une belle prise. Suite à une enquête de longue haleine, ils ont mis la main sur un sujet malien, soupçonné d’être le fournisseur du site d’orpaillage de Diyabougou. La fouille minutieusement opérée dans sa hutte a permis la découverte de 8 Kg de yamba. Seydou Sidibé âgé de 32 ans a été déféré au parquet de Tambacounda. Cette saisie a été précédée d’une autre dans la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 mai 2015. En effet, à l’issue d’une opération de très grande envergure pour la sécurisation des personnes et des biens, chapeautée par la compagnie de Bakel, l’adjudant Amady Diakité, commandant la brigade de la gendarmerie de Bakel et ses éléments avaient mis la main sur 74 kg de chanvre et procédé à l’arrestation de Mamadou Dia âgé de 35 ans. Mais pour venir à bout de cette grosse prise suivie de l’arrestation du trafiquant, la brigade de la gendarmerie de Bakel qui a été appuyée par les éléments de l’escadron territorial, avait bien préparé ce contrôle systématique, avec en amont une collecte de renseignements recueillis par des éléments en tenue civile dans le milieu interlope. C’est dire que le trafic de drogue et autre stupéfiant a pris des proportions démesurées sur toute l’étendue du territoire départemental de Bakel qui est devenu en un temps record une plaque tournante de ces produits illicites.
 Pape Ousseynou DIALLO 


recommander cet article
  • gplus
  • pinterest

Commenter cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

PUBLICITE XIBARTAMBA

Vos derniers commentaires

Tambacounda : Les jeunes du CDJ interpellent Sina Cissokho sur les subventions

Le Conseil départemental de Tamba a toujours accompagné les structures de Jeunesses,les Clubs et les associations de (...)

LA QUESTION RELIGIEUSE DANS LE CHAMP POLITIQUE SÉNÉGALAIS

sujet riche , expliqué par un raisonnement à l’appui enrichissant et descriptif . Un grand merci pour ce travail si (...)

Mamadou Kasse, DG SN HLM : "Ce qui nous intéresse c’est de mettre à l’aise le chef de l’Etat"

Mr le DG MAMADOU KASSE est déjà en campagne électorale. C’est par ces arguments qu’on peut faire adhérer ou faire voter (...)

HISTOIRE : Ce qu’on ne savait pas sur Fodé KABA DOUMBOUYA

ja sus dans le membre de la famille doumbouya de bona

INVITE DU MOIS : Idrissa Laye à cœur ouvert

Félicitations mon frère pour ton discours car la transparence est là et aussi la reconnaissance. Maintenant la guerre (...)

Conseil des Ministres : Le Tambacoundois Pape Amadou Sarr nommé DG

Bonjour, je suis la Présidente départementale des femmes professionnelles de l’agroalimentaire du département de (...)

PERDU DANS LA FORET DE LA FALEME Qui connait le patrimoine de Sénédébou

Bonjour, Revisiter notre histoire est important pour nous mais l’histoire n’est pas facile à conter surtout lorsqu’on (...)

Le Mouvement pour l’Emergence de nos Terroirs (M.E.T)

Bonjour, Je travaille à Paris, France et je suis intéressée par le MET et les actions de la diaspora. J’ai entendu (...)

Tambacounda : Des jeunes ’debout’ pour propulser le développement de la région

Je ne peux que saluer cette noble initiative que je soutien d’ailleurs, mais tout juste vous conseiller d’éviter (...)

Education : le département de Bakel manque d’enseignants. 4 arrivées pour 48 départs

Absoluma l’école d fété golombi n’a pas eu de candidat au CFEE depuis 2008

PUBLICITE XIBARTAMBA