Accueil Société Lettre ouverte à Madame Awa Marie Coll SECK, Ministre de (...)

Lettre ouverte à Madame Awa Marie Coll SECK, Ministre de la Santé Publique par Fassaly KEITA

XibarTamba, lundi 1er septembre 2014

Madame le Ministre,

N’est-ce pas vous qui avez prôné « la santé pour tous ! » Eh bien ! Votre slogan est tombé dans l’oreille d’un sourd, surtout au niveau du District Sanitaire de Bakel !

En effet, Madame le Ministre, je vous informe qu’à Bakel, la santé publique n’existe presque pas. Au District Sanitaire, les femmes qui accouchent par complication sont toujours évacuées soit à Ourossogui ou à Tamba. Il faut comprendre par-là (inutile de vous rappeler la cherté de la vie). Malgré l’état défectueux et la longue distance des routes, la patiente est tenue obligatoirement de débourser trente mille (30 000) francs pour le carburant, sans compter les actes et les ordonnances à payer ! Dans le District Sanitaire de Bakel, le Médecin/chef qui est chargé de faire des opérations chirurgicales (césarienne) ne les fait pas pour prétexte qu’il est en rupture de produits !

Madame le Ministre, au nom de la population de Bakel (ville paisible et défavorisée), nous ne pouvons pas comprendre le phénomène de rupture de produits, d’autant plus que les consultations se paient et la logistique est disponible et en bon état ! Nous vous demandons Madame le Ministre, de doter le District sanitaire de Bakel d’un médecin soucieux de la santé de la population, qui est disponible et qui gère les urgences ! Il faut aller au Centre Hospitalier régional de Tamba counda pour vous rendre compte que ces braves médecins et leur personnel sont toujours à la brèche ; disponibles, courtois et travailleurs ! Alors qu’à Bakel, le médecin chef est plutôt préoccupé par des voyages comme des séminaires et ne gère presque jamais les urgences !

Par ailleurs, notre plateau technique étant dépourvu de scanner, de radiologie, de kinésithérapie, nous vous demandons de régler ces problèmes car la santé est un droit et à l’orée de l’acte III de la décentralisation, toutes les structures de santé doivent être dotées de ces infrastructures ; surtout la commune de Bakel qui polarise des villages maliens et mauritaniens.

Madame le Ministre, pour que ce slogan soit une réalité, il urge de « révolutionner » le District Sanitaire de Bakel car le droit à la santé est consacré dans notre Constitution !

Fassaly KEITA/ Bakel


recommander cet article
  • gplus
  • pinterest

Commenter cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

PUBLICITE XIBARTAMBA

Vos derniers commentaires

LEGISLATIVES : Dialinké Dabo dirige la liste nationale du REVE

Dabo c’est le plus grand menteur du siécle et grand zale dieng vous avez raison et nous les jeunes nous sommes fierts (...)

Poursuite en justice : débouté, Khoureichi Thiam subit un autre revers

C’est la DESCENTE AUX ENFERS pour KHOUREYCHI THIAM qui a toujours fait du mal aux gens.

Ces Tambacoundois de France engagés pour Emmanuel Macron

J’ai eu une aversion pour les autorités diplomatiques Sénégalaises depuis qu’en qualité de secrétaire général adjoint du (...)

Ces Tambacoundois de France engagés pour Emmanuel Macron

Je me bats pour mes 4 enfants et 2 petits enfants afin ne puissent être discriminés par des néo Français venus (...)

SOUVENIR : Six années après son rappel à DIEU priez pour Ngoné TALL

Que la terre lui soit légére.Amine,amine ya rabal alamine 1 fatikha 11 likhlass terminé par 1 salatou (...)

AVIS DE DECES : Abdou Cissokho rappelé à Dieu

Paix à son âme, que la terre lui soit légère

And Doolel Khalifa : Lassana Kanté étend ses tentacules au quartier Pont.

Tous les sociaux démocrates de ce pays sont derriére KHALIFA ABABACAR SALL pour les élections de 2017/2019. LASS KANTE (...)

Avis de Décés : Samba Mbaye rappelé à Dieu

INALILAHI,WA-INA-ILLEYHI-RAJIOUNE. Mes condoléances à toute sa famille MBAYE et NIANG.Le doyen (...)

Tambacounda : L’APR dans un profond malaise

L’APR et la coallition BBY risquent de perdre les législatives à Tamba parceque non seulementl’apr n’est pas un parti (...)

Maka Colibantan : Des conseillers boycottent la session d’orientation budgétaire

C’est pitoyable ; à 82 ans se faire malmené ainsi par des petits fils. Guem leen yalaa. On ne peut pas faire son (...)

PUBLICITE XIBARTAMBA